Après le festival, épisode 1 : Le comptoir des voix

MERCI à tous pour votre présence, votre enthousiasme et votre créativité!

À venir, les photos du festival, les plateaux radios (table ronde du matin et grand entretien avec Soro Solo), les pastilles d'ateliers.

Pour commencer, voici Le comptoir des voix, une fiction radio étrange et décalée écrite et enregistrée en 2h chrono par Victor, Marie, Emmanuel, Pierre et Vincent.

Imaginez donc, dans un futur proche : on doit payer pour entendre les voix de nos disparus. La Banque Vocale tient le Marché.

Seule une petite poignée de clandestins résistent et se retrouvent pour échanger leurs sons sous le manteau, se rappeler leurs voix chères, et laisser trace à leur tour.

Car comme l'écrit Ryoko Sekiguchi dans La voix sombre : " À part la peau, par quoi nous pouvons toucher celle d’un autre, seule la voix, émise en forme d’ondes, peut toucher directement nos tympans, échauffer nos oreilles (...) L’objectif, ou plutôt la morale à extraire à la lecture de ce livre, est seulement ceci : enregistrez la voix de ceux qui vous sont chers."